Beau succès, le 2 juin

Merci à toutes celles et ceux qui ont fait le succès de notre premier Tremplin des talents inconnus !
 
Merci aux artistes, à Bossafinade, à Clément, à l’Abel et l’Ablette, à Mona et à Julie, à Fredo Zikka, Aux Fils conducteurs, à la Choral’Canaille, merci aux plasticiens, Valérie Rochet, Jean-Pierre Boulanger, Serge Acher et Rémi Bourdel…
 
C’était un long week-end de printemps, il faisait un temps estival. Et pourtant, au plus fort de l’après-midi, nous étions une bonne soixantaine, dans la salle, ravies d’émotions de grande qualité, de rires, de poésie, de loufoqueries et d’étrangetés…
 
Merci à la mairie d’Amfreville la Mivoie qui nous a prêté la salle, à Eric, Pascal, Pascale et Manou pour la cuisine et la  tenue du bar, à Jean-Philippe pour les photos, à Eric pour les contacts et les vidéos. Merci surtout à Hubert, parce qu’il est hyper occupé par son travail d’intermittent et par sa vraie passion de musicien et qu’il a accepté, pour nous, de faire gratuitement de la manutention, de bricoler une installation scénique polyvalente avec trois bouts de ficelle et que sans lui, on n’aurait pas eu l’air fin
C’est certain, de nombreux talents amateurs n’attendent qu’une occasion pour se manifester auprès d’un public exigeant comme celui qui était là le 2 juin. Il faudra donc recommencer, en hiver ou au printemps, ici ou ailleurs, mais il faudra… A bientôt donc.

Nous ouvrons la réservation pour le samedi 2 mars à la la Halle aux Toiles de Rouen

150 couverts seulement sont disponibles. Réservez dès maintenant, nous encaisserons les chèques 10 jours avant pour faire les courses. Partagez l’info, nous n’avons pas les moyens d’acheter de la publicité.

Notre prochain thème : l’égalité alimentaire et gastronomique

Pourquoi des Français ont-ils droit aux restaurants gastronomiques, aux produits de la meilleure qualité, et bio en plus, tandis que d’autres mangent des nouilles après le 15 du mois et des cochonneries industrielles s’ils veulent faire la fête ?
Notre prochaine initiative est consacrée à cette volonté de rétablir la justice gastronomique.

Notez le samedi 2 mars sur votre agenda.
• Ce jour-là, nous allons, à la fois permettre à des habitants de quartiers populaires d’apprendre avec un chef rouennais (Michel Héliot) à faire un repas de fête avec des produits pas chers et de bonne qualité.
• Ce jour-là nous inviterons des producteurs de Seine-Maritime à parler de leur métier et à des associations de parler d’agriculture paysanne.

• Ce jour-là nous proposerons à tous ceux que cela intéresse de déguster un repas de fête, bon, sain et juste pour 25 euros dans la salle des fêtes de la Halle aux toiles.

La semaine prochaine, nous commencerons à distribuer les informations qui vous permettront de vous inscrire.

Seine-Maritime : en 2019, La Vache Rebelle poursuit sa lutte contre les inégalités culturelles

En 2018, nous avons permis à 30 musiciens amateurs de toute l’agglo de participer à un concert le 20 mai sur les quais bas rive-gauche, dans le cadre de la saison culturelle de la Ville de Rouen, sur des partitions et sous la direction de Laurent Dehors.

Nous avons aussi tenu un bar-buffet à l’issue d’un spectacle du Festival Chants d’Elles, à Saint-Léger-du-Bourg-Denis, avec l’aide de trois jeunes migrants guinéens.
L’année 2018 s’achève dans une ambiance de rébellion qui n’est évidemment pas faite pour nous déplaire.
Donc, on continue !
Vous allez bientôt entendre parler de notre prochaine initiative d‘ampleur agricolo-gastronomique. Nous avons décidé de remplir la grande salle des fêtes de la Halle aux toiles le samedi 2 mars. Notez sur votre agenda !


Nous espérons aussi réussir à sortir le DVD du concert du 20 mai, préparer pour le printemps 2020 une tournée Cabaret dans plusieurs villages de Seine-Maritime, monter un tremplin pour les artistes en herbe des quartiers populaires, créer une petite troupe de Carnaval pour les manifestations de rue…
Ce ne sont pas les idées qui manquent, plutôt les moyens financiers et humains. C’est un appel du pied.
A bientôt